NON à la ligne 18, un métro qui urbaniserait tout le plateau

La ligne 18 du Grand Paris Express prévoit de traverser le Plateau de Saclay, un territoire agricole aux terres fertiles exceptionnelles. Ce projet de métro conduirait inéluctablement à l’urbanisation du plateau et à la fin de l’agriculture nourricière.

Ce projet obsolète – imaginé il y a plus de 15 ans – doit être impérativement repensé au regard de la crise environnementale et climatique actuelle.


Un projet de métro en plein champs

Des terres agricoles toujours plus bétonnées

La ligne 18 et les constructions prévues autour des gares signent la fin de l’agriculture sur le plateau et la destruction de terres parmi les plus fertiles d’Europe. Dire «oui à la ligne 18», c’est priver la population d’une source exceptionnelle de produits locaux de saison et donc d’autonomie alimentaire.

Un métro inadapté aux problèmes de transport

La population se déplace, en majorité, du Nord au Sud alors que la ligne 18 est orientée Est/Ouest. De plus, elle est conçue pour transporter jusqu’à 40 000 passagers par heure. C’est dix fois plus que les prévisions de trafic. Ce projet ruineux est donc surdimensionné. Pendant ce temps, les investissements nécessaires sur les RER B et C ne sont pas réalisés.

Un gaspillage d’argent public pour un métro inutile

Près de 5 milliards d’euros dédiés à ce projet inadapté que les générations à venir devront payer au profit de grosses multinationales. Sur ce sujet, le rapport de la Cour des Comptes de 2017 est tout simplement édifiant, le risque existe d’une dette impossible à rembourser sur le long terme. Ce sont encore les plus jeunes qui vont trinquer!

Un déni de démocratie

Depuis 2006, lors des différentes consultations, services de l’État (STIF, Cour des Comptes), experts, élu·es et habitant·es s’opposent au projet d’aménagement du pla-teau de Saclay. Les résultats de ces enquêtes publiques sont sans appel: 70% d’avis négatifs mais ces avis ne sont pas pris en compte. Nous avons le droit de décider de l’avenir du territoire où nous vivons !

Espaces naturels détruits, biodiversité menacée

Zones humides, réserve ornithologique, espèces animales et végétales, champs. Il est urgent de stopper le déclin de la nature et de la biodiversité. Nous en faisons partie!

Nos espaces de vie condamnés

Avec la ligne 18, VTT, randonnées pédestres et cueillettes à la ferme appartiendront au passé. Et fini la «ville à la campagne»!

Des inondations plus graves dans les vallées

inondations à Bures-sur-Yvette

Une goutte d’eau tombée sur le plateau arrive dans la vallée trois jours plus tard. Sur une surface bétonnée, cette goutte d’eau arrive en vallée dans le quart d’heure suivant. Des milliers de logements, bureaux et commerces seront créés à la suite de la ligne 18, imperméabilisant davantage le plateau. Pour les habitant·es des vallées, ce sont des inondations plus violentes et fréquentes !


Paris-Saclay : Terres agricoles et biodiversité sacrifiées pour une ville fantôme

Lien vers la vidéo du ZPL
Merci au Petit ZPL pour la vidéo !

La pétition

Pour sauver le Plateau de Saclay, nous disons NON à la Ligne 18 !

Nos réseaux

Pour être mis.e au courant des dernières activitées du collectif, suivez-nous sur les réseaux sociaux :